Traiter ses photos pour les réseaux sociaux

Traiter ses photos pour les réseaux sociaux

logotraiterPour faire suite à l’article, les réseaux sociaux et (vos) leurs photos, je propose ici de présenter quelques conseils de traitement à effectuer sur vos images avant de les poster.

Que ce soit dans le cadre d’une utilisation privée ou professionnelle, les réseaux sociaux ont pris une place prépondérante dans notre vie numérique.  On y trouve de plus en plus de photos qui bien souvent sont ajoutées sans qu’aucun traitement ne soit effectué sur celles ci et qui peuvent par la suite être partagées, récupérées voir ré-exploitées.

 Pourquoi traiter ses photos avant de les transférer sur un réseau social?

Avant toute chose, demandez vous toujours, quel est l’intérêt de poster une photo avant de la publier.

« Une image vaut mille mots « (Confucius) ou « une image vaut mille maux? »

êtes vous prêt à partager cette photo avec tout le monde? (vos amis, les amis de vos amis qui peuvent être très nombreux au final!)

Une photo trouvée sur Internet et à plus forte raison sur les réseaux sociaux est très souvent considérée, à tort , comme appartenant au domaine public par la majorité des internautes.

Pour tenter d’éviter que quelqu’un s’approprie votre photo, il existe quelques techniques à appliquer. Si c’est une photo à laquelle vous tenez en tant qu’auteur que vous désirez partager et  que vous tenez à conserver une « brindille de paternité« , je vous conseille de lire les indications suivantes.

1)Redimensionner vos photos

Redimensionner vos photos peut permettre d’éviter un usage ultérieur abusif. Rien ne sert d’envoyer en haute résolution l’un de vos superbes clichés sur Facebook et consort! Le mieux reste de le redimensionner selon les normes établis par chaque réseau social afin d’optimiser l’affichage sans pour autant donner une occasion de récupération trop généreuse de votre photo. D’une manière générale, évitez un redimensionnement supérieur à 800X600 pixels.Pourquoi? Tout simplement parce que cette taille est largement suffisante pour un affichage de qualité sur un écran ! D’autres part, n’oubliez pas que bien souvent cédez une licence non exclusive et intemporelle d’utilisation aux réseaux sociaux, à partir du moment  ou vous les utilisez.  Qui dit qu’un jour cette photo ne sera pas réutilisez par ces derniers? Donc autant, envoyez un fichier aux dimensions raisonnables!

Quelques formats d’images standards pour les réseaux sociaux

Réseau Social Taille d’image Standard (Album) Taille pour  une image de couverture ou de présentation
Facebook 426×226 px 815×315 px
Google+ 800X600 px 1010×608 px
Twitter 590×295 px 1500×500 px

A ce sujet, il existe un outil en ligne très pratique. Il s’agit de Social Media Image Maker qui peut vous aider dans cette démarche de redimensionnement. En effet, il vous permet d’optimiser des images au bon format pour 16 réseaux sociaux différentsPour cela . Il vous suffit de choisir dans le menu, le réseau social de votre choix afin d’obtenir des outils de redimensionnement adaptés à l’usage que désirez faire de vos photos (illustration, photo de profil, album…).
http://www.autreplanete.com/ap-social-media-image-maker/

socialmedia

http://www.autreplanete.com/ap-social-media-image-maker/

2)Exif: un petit nettoyage s’impose

Il faut savoir qu’un fichier JPEG contient un grand nombre d’informations sur le contexte de votre prise de vue. On peut retrouver à la fois la date, l’heure, le type d’appareil, les réglages effectués, ce qui en soit n’est pas forcément grave.Sachez également que vos smartphones et les APN avec des fonctionnalités GPS, indiquent la géolocalisation du lieu où a été pris la photo. Là c’est un peu plus embêtant en ce qui concerne votre vie privée, ou si vous désirez garder secret ce spot idéal pour vos loisirs ou cette tranquille clairière pour votre pique nique en forêt.

Toute ces données sont incorporées au fichier d’image lui-même. On appelle ces données des métadonnées Exif (Exchangeable Image File Format). Elles sont  générées lors de la création du fichier.

exemple de données Exif:

exifs
Si vous désirez   supprimer  toutes ou certaines données EXIF, il existe des logiciels dédiés à cette tâche. Certains logiciels de traitement d’image classiques possèdent  également une fonctionnalité dédiée aux modifications des données EXIF.

Mais il y a encore plus simple, puisque votre système Windows  peut directement le faire par un simple clic droit sur le fichier en cliquant ensuite sur propriétés/détails

Pour Mac, il existe cet outil gratuit: Exifpurge https://itunes.apple.com/fr/app/exifpurge/id784466108?mt=12&ign-mpt=uo%3D8

Certains réseaux sociaux suppriment automatiquement  les données Exif des photos. Voici un petit tableau récapitulatif.

Réseau Social  Données EXIF sur une photo postée
 Facebook  NON
 Twitter  NON
 Google +  OUI
 Instagram  NON
 Flickr  OUI
500px  OUI

Si au contraire vous désirez des informations dans les données Exif, par exemple le nom de l’auteur, vous pouvez utilisez  l’un des logiciels suivants: exifpilot,  EXIFManager, exiftool

Exif pilot

3) Marquez vos photos?

Est ce que l’on doit ou nom ajouter une signature ou un watermark sur une photo? Voici une question qui en général ne laisse pas indifférent.

D’une manière générale, je vous dirais oui mais pas n’importe comment!

Certains vous diront qu’une photo signée n’empêchera pas sa réutilisation et qu’une signature, un label, un logo rend une photo plus moche et la dénature. D’autres vous diront encore que cela peut être considéré comme prétentieux , que si une photo est signée c’est que le photographe a un ego surdimensionné!

Même si un recadrage reste souvent possible cela permet de vous identifier rapidement, de donner la possibilité de consulter d’autres photos et  éventuellement de vous faire connaître en indiquant que vous êtes bien l’auteur!

Quel type de signature choisir alors?

Quelques exemples de signatures

microwave1 microwave5
 Bien sur, cette signature est trop grosse et enlève tout intérêt à la photo. L’adresse du site internet bien visible identifie l’auteur mais enlève tout désir de visionnage
microwave4 microwave3
Le logo est discret mais un recadrage demeure possible  La bande noire avec du texte blanc est courante sur les photographies que l’on peut trouver sur Internet mais là aussi le recadrage est risqué

Certaines entreprises le font régulièrement. On peut retrouver par exemple dans un coin le logotype ou de manière plus complexe, l’auteur de la photographie ainsi que le logo de la société dans un filigrane.

Exemples:

facebookorangina

https://fr-fr.facebook.com/Orangina

twitter-airbus

https://twitter.com/Airbus

Pour un photographe amateur ou pro

L’important c’est que l’on puisse vous retrouver!  La signature  devient primordiale si vous désirez vous faire connaître! Il faut alors trouver un juste équilibre: faire en sorte qu’elle reste discrète afin de ne pas gêner la lecture de la photo, tout en donnant les informations nécessaires pour retrouver l’auteur.

Ces informations peuvent aller d’une signature discrète contenant son nom ou son  adresse de site web ou mail à une frange noire au bas de la photo pouvant contenir plus de détails  (nom/prénom/site…).

4) Conservez un original en raw!

Dernier conseil, conservez un fichier original au format raw pour vos photos les plus précieuses. En effet, une photo au format jpeg peut toujours être modifiée et on peut facilement changées certaines  valeurs Exif comme le nom de l’auteur par exemple. Au contraire, de par sa nature, le fichier raw est un fichier destiné à une sauvegarde locale et seul l’auteur original d’un cliché le possèdera. Une preuve qui pourrait servir en cas de litige!

Est ce que je dois appliquer un traitement spécifique à chaque photo que je diffuse sur les réseaux?

Cela dépend de l’importance que vous donnez à vos photos et du réseau sur lequel vous la diffusez,  si il s’agit d’une photo d’illustration ou d’une photo destinée à un Album ou une galerie.Si c’est la photo d’anniversaire de tata Huguette ou du chien Pilou ce n’est pas forcément obligatoire de la signer mais un petit redimensionnement ne fait jamais de mal! N’hésitez pas à poster un commentaire, pour compléter cet article ou me donner votre avis.

Ressources: